Nous prions avec le livre du prophète Jérémie : 
 
du 18 au 24 mars : semaine 6 
 
du 25 au 31 mars : semaine 7
 
 
 
Durant l'Octave de Pâques, nous prions avec l'Evangile selon Saint Marc Paques 2018
 

JEUDI 15 DÉCEMBRE 2011

 

Le Seigneur est Roi au milieu de toi (So 3,15)

 

Le Seigneur ton Dieu est au milieu de toi, héros Sauveur (So 3,17)

 

Il exultera pour toi de joie... il dansera pour toi avec des cris de joie (So 3,17)

 

La perspective de Sophonie, qui donne sens à tout le parcours tracé dans son livre, est bien de nous révéler le secret de la joie du salut. Il y a en effet un secret attaché à cette thématique de la joie, aussi bien dans l'Ancien Testament, que dans la lumière du Christ ressuscité.

 

Pour percer ce secret, Sophonie nous a invités à l'attitude d'humilité. Seul celui qui renonce à s'appuyer sur lui-meme, sur ses propres forces peut en effet avoir suffisamment de disponibilité intérieure, de simplicité pour acquérir ce regard purifié sur Dieu. Au contraire, celui qui est encombré par son orgueil, dominé par sa suffisance, ne peut voir du Seigneur, non le rayonnement de son amour, mais uniquement sa colère, sa jalousie. 

 

Le secret de la vraie joie à laquelle nous sommes appelés réside dans la révélation de la Présence du Seigneur. Sophonie l'exprime par l'expression "au milieu de toi" qui revient à plusieurs reprises dans sa prédication. Rappelons la prédication de saint Jean-Baptiste qui reprendra cette formule : "au milieu de vous se tient quelqu'un que vous ne connaissez pas" (Jn 1 - Evangile de ce dimanche).

 

Lorsque nous reconnaissons  cette présence, lorsque nous acceptons que le Seigneur règne sur notre coeur, alors et alors seulement l'inouï peut nous être révélé : Dieu nous parle de sa propre joie, de son désir de "danser pour son peuple avec des cris de joie". Voilà la grande révélation attachée au ministère prophétique de Sophonie. La joie des croyants n'est en réalité que l'expression de la communion des hommes sauvés à la joie même de Dieu. 

 

Tel est bien le sens de Noël : la joie de Dieu veut être communiquée aux hommes. Le Seigneur vient lui-même à notre rencontre pour nous manifester cette joie qu'il veut partager avec ceux qu'il a créés à son image. Cette joie du salut était déjà entrevue lors de la Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth, cette joie éclate la nuit de Noël dans les paroles de l'ange aux bergers de Bethléem. Le chant du "Gloire à Dieu" est l'expression de cette joie divine communiquée aux hommes. 

 

Dans ces derniers jours du Temps de l'Avent, nous pouvons méditer avec Sophonie sur cette  révélation de la Présence du Seigneur offrant sa propre joie. Notre vie chrétienne reçoit en effet sa valeur de cette expérience d'un Dieu qui est Présent, aux trois sens du terme (en français) : 

il est présent, parce qu'il est là, proche de nous. Ce n'est pas un Dieu absent de tout ce qui fait notre existence. 

Il est présent, parce qu'il est là "au présent", c'est-à-dire maintenant. Ce n'est pas le Dieu du passé ou de l'avenir, mais du "maintenant" de notre existence. Il vient à notre rencontre maintenant, aujourd'hui.

Il est présent, parce qu'il vient à nous comme un "présent", comme un don, un cadeau. Il nous fait le don de sa paix et de sa joie. 

 

Sainte lectio divina à tous en ce Temps de l'Avent

 

Christophe de DREUILLE